We’re available from 9 am to 6 pm on weekdays. Contact Us.
Une solution de paiements instantanés pour la BIL

ITS4U a accompagné la BIL dans le développement de sa solution de virement instantané. Un défi relevé en l’espace d’un peu plus d’un an pendant lequel la clé du succès pour les deux partenaires a été une collaboration de proximité de tous les instants pour atteindre l’objectif pour la BIL d’être la première banque offrant l’Instant Payment (IP) au Luxembourg. La BIL et ITS4U, représentées respectivement par Laurent Kaiser – Head of Digital IT et Loïc Mulder – Technical Director, reviennent sur les enjeux techniques et humains de ce projet dans notre interview.

Pouvez-vous nous expliquer le contexte du projet que vous avez confié à ITS4U ?

Laurent Kaiser : « Nous souhaitions être accompagné dans notre démarche pour proposer une solution « instant payment » à nos clients. Grâce à ce nouveau service, les transferts de fonds entre les banques dépositaires ont lieu en moins de 5 secondes dans 99% des cas, contre 2 ou 3 jours pour les virements classiques.

La BIL a été la première banque à lancer cet outil au Luxembourg et le projet a été déployé rapidement. Le projet a démarré en mai 2019 et le lancement des IP de compte BIL à un autre compte BIL a été initié le 10 juillet 2020. Le 9 septembre 2020, le service s’est ensuite étendu vers l’espace SEPA sur le réseau TIPS de la BCE, comptant à ce jour une cinquantaine de banques participantes. Depuis le 25 novembre l’IP de la BIL est également interconnecté vers 74 banques participantes du réseau RT1 de la société EBA Clearing. Cela permet une couverture pan-européenne pour le paiement instantané.

Actuellement le découpage par pays des transactions depuis et vers un compte BIL montre que la France arrive en première ligne avec 24,2% des transactions, suivi par la Belgique (23%), le Luxembourg (22,1%), l’Allemagne (10,5%), le Portugal (8,7%) et les Pays-Bas (4,1%) ».

 

Comment et pourquoi est né ce projet de mise en place du paiement instantané ?

Laurent Kaiser : « L’intérêt est multiple pour nos clients. Les ordres peuvent être passés 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Le temps moyen constaté pour recevoir les fonds sur un IP est seulement de 3,47 secondes. Ce paiement direct de banque à banque en Europe (espace SEPA) apporte aux clients fiabilité, sécurité, et surtout, l’argent est immédiatement disponible pour le bénéficiaire, contre deux à trois jours pour un virement classique.

Pour les entreprises, un des avantages c’est de pouvoir optimiser la gestion de la trésorerie, qui peut se faire en temps réel. Cela permet aussi de payer les fournisseurs à la livraison ou de rembourser rapidement un client, et cela offre une garantie supplémentaire d’être bien payé, l’argent étant immédiatement disponible.

Que ce soit pour les particuliers ou les professionnels, ce service est une réponse au besoin d’instantanéité dans le domaine des paiements. L’expérience client en est significativement améliorée, et l’adoption rapide du service le montre bien ».

 

Quelles ont été les solutions techniques retenues pour ce projet ?

Loïc Mulder : « Nous avons réfléchi ensemble sur une solution modulaire, scalable et facile d’intégration tant avec les composants internes du système d’information de la BIL qu’avec les composants externes.

La solution, basée sur une architecture micro-services, est fortement découplée pour s’adapter aux besoins nécessairement évolutifs de la BIL.

Nous l’avons testé pour supporter à minima une centaine de messages à la seconde. C’était le challenge de ce projet : rechercher la performance à tout prix et ce dès la phase de conception pour que nous soyons certains d’obtenir d’excellents résultats peu importe le volume de transactions ».

 

Quels ont été les challenges techniques à relever durant cette mission ?

Loïc Mulder : « Pouvoir répondre à une requête 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 est un défi en soi qui sous-entend un taux de disponibilité de près de 100%, impliquant la capacité à gérer les maintenances du système à chaud

La solution a été développée avec des technologies “cloud native” pour pouvoir être portée facilement sur une plateforme de conteneurs. Le composant d’instant payment développé par ITS4U pour la BIL est une sorte de chef d’orchestre interconnecté avec les autres composants du système d’information, certains se révélant plus anciens que d’autres et posant leurs propres défis.

Notre obsession a été de proposer un développement qui ne soit pas frappé d’obsolescence avant même sa mise en production. Limiter au strict minima les compromis vis-à-vis du legacy et penser à long terme pour une solution la plus pérenne possible a été notre leitmotiv ».

 

Comment s’est déroulée la gestion du projet du point de vue équipe côté BIL et côté ITS4U ?

Laurent Kaiser : « Nous avions un chef de projet, plus de 50 personnes clés et également des centaines de personnes impliquées au total. Il y a eu beaucoup de phases collaboratives dans les phases de design et de testing en coordination avec un chef de projet ITS4U et son équipe de 8 collaborateurs dédiés à la BIL.

Le projet a été délivré de manière qualitative dès le départ, puis nous avons testé et amélioré les bugs inhérents à toute jeune solution. Malgré la crise sanitaire et son impact sur la collaboration de nos équipes, le projet a été réalisé dans les délais, de manière pragmatique, en-dessous du budget prévu initialement ».

Loïc Mulder : « Pour nous, ce projet a été un retour chez notre client historique qu’est la BIL. Nous avons pu construire rapidement une relation de confiance. Bien accueillis par les équipes en place, nous avons pu nous intégrer facilement et sereinement avec les équipes projets et transverses de la BIL.

Laurent Kaiser : « Il est clair qu’ITS4U a produit des livrables de très grande qualité. Nous nous sommes servis de leur manière de faire comme « best practices » pour nous en interne. Cela nous a servi en dehors du projet ».

 

En quoi peut-on considérer que la mise en place du paiement instantané est un succès pour vous ?

Laurent Kaiser : « La BIL est la première banque au Luxembourg à avoir lancé ce service, nous sommes pleinement satisfaits d’un point de vue technique, humain et méthodologique quant à l’approche proposée par ITS4U. La montée en charge est progressive, comme nous l’avions anticipé. L’adoption de ce nouveau service par nos clients montre qu’il répond à un réel besoin.

Au niveau européen, l’adoption dépendra en partie de la tarification pratiquée par les banques et aussi de l’augmentation du nombre de banques participantes à travers la zone SEPA.

Loïc Mulder : « L’importance accordée à la réflexion du projet en amont nous a permis de gagner du temps lors de la réalisation tout en maîtrisant les coûts. Le résultat positif se mesurera également au long terme puisque la maintenance en sera facilitée par la suite.

 

Communiqué par ITS4U & BIL