We’re available from 9 am to 6 pm on weekdays. Contact Us.
Quand le digital se place au cœur de l'expérience client

Mardi 9 mai dernier, en marge d'ICT Spring, se déroulait le deuxième Apéro Marketers de l'année à l'European Convention Center Luxembourg. Les experts marketing et communication présents sont intervenus autour de la thématique "Customer Experience". Quels sont les besoins des consommateurs et quels sont les outils mis à disposition des Marketers pour améliorer l'expérience du client ? Des sujets comme les nouvelles technologies, avec le mobile, les chatbots, le Big Data ont notamment été abordés par les différents speakers, qui ont ensuite pu échanger avec les Marketers présents autour d'un networking cocktail en fin de soirée.

Anastassia B., Marketing Manager du Groupe Rodenbourg, la plus ancienne concession Peugeot du Grand-Duché a modéré la série de conférences qui a débuté par un mot d'ouverture par l'association ELA (qui lutte contre la leucodystrophie). Jean-Luc Corti, président de l'association au Luxembourg a présenté la deuxième édition de son événement "Metss tes baskets en entreprise" le 16 juin prochain. L'an dernier "et grâce à cette opération, nous avons pu collecter plus de 70 000 euros L'objectif étant de mobiliser et de sensibiliser les salariés autour de cette maladie".

Marie-Rébecca Ruivo, responsable marketing Client chez Editus Luxembourg et Rémi Valentin, Head of Marketing dans la même société sont ensuite intervenus sur le thème "la Data comme levier pour l'expérience client". "La data est un sujet prioritaire chez Editus, aucuns décision n'est prise sans consulter les données. Elles permettent de cibler nos actions marketing de façon plus précise et de mieux connaître les besoins du client" détaille Marie-Rébecca Ruivo. Comme beaucoup de secteurs, le digital a profondément changé les habitudes dans le marketing, et notamment le parcours client, qui s'est complexifié avec le digital. "Ces datas vont encore plus loin que les données classiques, elles sont basées sur des données comportementales comme les centres d'intérêt, les typologies de connexion, les envies des clients… Savoir écouter les données, c'est comprendre le client" explique Rémi Valentin. Les besoins des clients sont au centre des démarches, et "une fois les données analysées, on modifie ce qui ne fonctionne pas, on peut également personnaliser, anticiper le besoin avec un ciblage prédictif ou encore adopter sa communication pour améliorer la performance" résume Marie-Rébecca Ruivo.

Maximilian Heimann, Marketing Director chez Lux-Paul est quant à lui revenu sur les différentes façons d'atteindre les clients grâce au marketing digital. "Les réseaux sociaux d'abord font partie intégrante des stratégies mises en place pour le client. Tout le monde possède un compte sur Facebook, sur Instagram, sur Twitter et bien d'autres plateformes encore. Ce sont de bons outils pour promouvoir la marque, attirer et conserver le client" explique-t-il. Pour ce faire, le Marketing Director chez Lux-Paul préconise de créer un contenu précis et réfléchi en fonction de la cible choisie. "Cela permet, entre autres, d'améliorer l'engagement du client auprès de la marque" poursuit Maximilian Heimann. Selon lui, le marketing sur mobile et le marketing automation sont également des aspects importants mis en place dans les stratégies du marketing digital. "Tout comme les e-mails qui peuvent paraître un peu démodé… et pourtant. Ils peuvent contenir plus d'informations qu'un simple post sur Facebook par exemple".

David Bernard-Bret, Director Marketing Strategy chez Eurosport / Discovery Networks s'est concentré sur l'expérience au cœur de la stratégie marketing. L'expérience tout d'abord est génératrice d'émotions et de valeur ajoutée. "Mais comment se manifeste-t-elle par rapport au digital ? Car l'expérience et le digital sont de prime abord antagonistes, mais plus l'on va le monde du digital, plus on doit aimer l'expérience, et plus on doit l'utiliser. C'est la seule façon d'avoir un produit moins froid" explique David Bernard-Bret. L'équipe d'Eurosport a mis au point une plateforme nommée "Design Thinking" qui se base sur quatre questions : What is ? What if ? Whats wows ? What works ? "Grâce à cette méthode simple, Eurosport est parvenu à créer une fonctionnalité très simple destinée aux amateurs de l'US Open en France. "Les matchs nocturnes sont difficiles à suivre dans l'Hexagone, après de nombreuses démarches et grâce à ce procédé nous avons trouvé une solution technique. Nous avons demandé à nos abonnés de nous laisser leurs numéros de téléphone ainsi, dix minutes avant le début du match, nous avertissons l'abonné en question avec la voix de son joueur favori" développe le Director Marketing Strategy.