We’re available from 9 am to 6 pm on weekdays. Contact Us.
PSF, un secteur fort et changeant

La huitième édition du livre blanc annuel de Deloitte Luxembourg « Perspective et horizon d’avenir d’un secteur fort et changeant » analyse en détail le marché des Professionnels du Secteur Financier, et présente les évolutions et tendances clés de cette industrie dans un environnement fort mouvant. Au 1er juillet 2017, le secteur des PSF emploie 15.583 professionnels.

De nouvelles exigences réglementaires

L’actualité réglementaire qui affecte le secteur des PSF est riche. A la veille de l’entrée en application de MiFID II, les acteurs du secteur doivent s’adapter aux nombreux changements tels que l’entrée en vigueur de la réglementation européenne en matière de protection des données « GDPR », ou les discussions en cours relatives à l’article 41 du Projet de Loi 7024 en matière de sous-traitance informatique et refondant les limites du secret professionnel.

« Tout marché connaît sa part de compétitivité. Dans un environnement règlementaire et technologique en constante évolution, il est important de se concentrer sur ses cœurs de métier et d’adapter son entreprise aux besoins et aux enjeux de demain. Nous observons une adaptation des licences de certaines structures qui reflète une meilleure compréhension des exigences en matière d’agréments selon les services prestés », commente Stéphane Césari, Partner et PSF Leader chez Deloitte Luxembourg.

 

Des acteurs forts naviguant dans un environnement très changeant

Parmi les trois catégories de PSF existantes, la catégorie des PSF majoritaire en 2016 reste celle des PSF spécialisés, qui représente près de 39% des PSF. Malgré une croissance constante entre 2007 et 2013, le nombre de ces PSF était en très légère diminution en 2016 (-1%) après une légère hausse en 2015 (1%).

« Les PSF spécialisés doivent adapter leur panel de services pour pouvoir notamment satisfaire les nouveaux besoins de leur clientèle nationale et internationale qui est elle-même exposée à de nouvelles exigences réglementaires telles que BEPS (Base Erosion Profit Shifting) ou encore la GDPR (General Data Protection Regulation) », explique Raphaël Charlier, Partner Deloitte Luxembourg. « Le secteur des entreprises d’investissement et des PSF spécialisés n’échappe pas à la tendance d’automatisation et de digitalisation que l’on peut observer dans d’autres secteurs. Cette évolution semble être nécessaire aux acteurs pour rester compétitifs et conserver l’attractivité de la place », ajoute Stéphane Césari.

En 2016, les entreprises d’investissement représentent 36% des PSF. Majoritaires jusqu’en 2009, elles ont vu leur évolution freiner avec la crise financière. Après avoir connu un tassement au cours de l’année 2012, leur nombre se stabilise depuis lors.

Les PSF de support ont, dès leur création, connu une croissance vigoureuse (+40% depuis 2007). Toutefois, leur nombre se stabilise également depuis 2012, et au 31 décembre 2016, ils représentent 25% de la population des PSF. Un tassement du nombre de PSF est observé, avec 298 acteurs au 14 juillet 2017 contre 304 au 31 décembre 2016.

Le livre blanc « Perspective et horizon d’avenir d’un secteur fort et changeant - Situation des Professionnels du Secteur Financier (PSF) au Luxembourg » a été présenté lors de la huitième édition de la conférence annuelle dédiée aux PSF organisée au Mudam le mardi 14 novembre 2017 qui a rassemblé plus de 100 participants. Intégrant les dernières données chiffrées et commentées, cette brochure analyse l’évolution des PSF et permet de saisir leur caractère dynamique. Elle est enrichie par des interviews d’éminents acteurs de la place et d’articles en rapport avec l’actualité, rédigés par des professionnels dédiés à cette industrie.

 

La version complète du livre blanc est disponible en français sur le site internet de Deloitte Luxembourg à l’adresse: www.deloitte.com/lu/psf

 

Press release by Deloitte Luxembourg