We’re available from 9 am to 6 pm on weekdays. Contact Us.
« LuxTrust est aujourd’hui à la croisée des chemins »

À quoi ressemblera la technologie de demain ? Quels seront les usages ? Comment se connectera-t-on à sa banque en ligne ? Dans un monde où la technologie et les habitudes des consommateurs évoluent de façon extrêmement rapide, cet exercice de prospective doit être sans cesse répété par les équipes de LuxTrust.

Cette démarche est surtout la prérogative des dirigeants de l’entreprise, qui doivent pouvoir sentir comment tourne le vent et s’adapter rapidement aux évolutions. Mais dans une structure comme LuxTrust, fruit d’une collaboration constante entre différents acteurs, les partenaires et les pouvoirs publics doivent aussi suivre le mouvement et parvenir à penser le futur avec autant de précision que possible. Heureusement, LuxTrust peut compter sur des équipes et partenaires compétents, passionnés par le développement de cette société unique. Les réussites futures de l’entreprise – notamment à l’international – devront sans doute beaucoup aux qualités de ce formidable écosystème humain, qui se renforce d’année en année.

Forte de son expérience et d’un actionnariat solide, LuxTrust est désormais prête à prendre une envergure internationale. Pour assurer son développement, la société pourra continuer à compter sur le soutien de l’État luxembourgeois. Franz Fayot, ministre de l’Économie, et Fabrice Aresu, CEO de LuxTrust, évoquent les défis qu’elle devra relever pour atteindre son objectif : devenir un ténor européen des services de confiance.

À vos positions respectives, quels seront les principaux défis à relever pour soutenir la croissance de LuxTrust au cours des prochaines années ?

F.A. : C’est une période totalement motivante et excitante, tournée vers l’avenir. Nous nous trouvons à un point de notre développement où notre offre a évolué pour se tourner beaucoup plus vers les clients, également à l’étranger et de comprendre leurs problématiques, leurs besoins. Au court de la crise sanitaire, nous avons donc été confrontés au défi de parvenir à poursuivre notre développement à l’international, basé sur une approche plus client centric.

F.F. : De mon côté, je connais LuxTrust comme la connaissent tous les citoyens luxembourgeois. J’ai aussi eu mon Token LuxTrust et j’utilise leurs solutions pour me connecter à ma banque, à Guichet.lu ou à d’autres services en ligne. LuxTrust est pour moi un gage de confiance, l’assurance que je suis protégé contre les intrusions ou le cyberpiratage. Régulièrement, on peut apprécier l’importance de LuxTrust en voyant que des cyberattaques font la une de l’actualité. Il y a toutefois de grands challenges à relever pour que LuxTrust poursuive son développement, mais je suis convaincu que la structure a toutes les armes pour devenir un acteur majeur des services de confiance, en Europe et peut-être dans le monde.

Sera-t-il également indispensable, pour LuxTrust, de conserver des liens forts avec l’État dans le futur ?

F.A. : La collaboration avec l’Etat est primordiale, dès lors que la sécurité des citoyens, ainsi que la confidentialité de leurs transactions sont au cœur de nos priorités. Avec la montée en puissance des services en ligne et l’évolution annoncée des identités électroniques à l’échelle Européenne, cette collaboration avec l’Etat, ainsi qu’avec les partenaires bancaires, militaires et autres, est d’autant plus nécessaire. La crédibilité apportée par ces acteurs, qui pour une bonne partie sont actionnaires de LuxTrust, constitue un pan important de la confiance et de la stabilité de l’entreprise – ce qui aide également au niveau commercial et au développement international.

F.F. : Les liens entre LuxTrust et l’État sont forts depuis le début de cette aventure. C’est encore plus le cas depuis que POST Luxembourg, qui est une structure à 100 % publique, est devenu un actionnaire très important de LuxTrust. Par ailleurs, l’État luxembourgeois est également un client important de LuxTrust, notamment pour les services offerts sur Guichet.lu. Je dirais même que l’État a été le premier cas d’utilisation de LuxTrust. Tout un État a utilisé leurs solutions et cette expérience constitue une formidable carte de visite pour l’entreprise, notamment à l’étranger.

L’une des difficultés pour croître dans un secteur comme celui dans lequel LuxTrust est active est de trouver les ressources humaines nécessaires. Comment parvenir à attirer les talents dans cet univers très concurrentiel?

F.A. : Déjà, il y a un point positif, c’est que nous sommes un peu plus connus maintenant et que nous arrivons à attirer des talents, parfois même venus de la concurrence. Au final, nous recherchons des profils très variés, même si les candidats ayant des compétences techniques, d’experts, sont particulièrement intéressants pour nous. On prend aussi le pli de les former à nos technologies. Or, comme nous travaillons sur des technologies innovantes, c’est motivant pour eux et cela constitue un argument de recrutement, au même titre que les entreprises pour lesquelles nous travaillons. Au-delà des compétences plus techniques, nous recherchons aussi des profils commerciaux, pour assurer l’important développement que nous ambitionnons. Notre force commerciale a déjà beaucoup grandi, mais ce mouvement va se poursuivre. Le troisième axe est celui de la consultance, qui se développe avec notre volonté d’offrir des solutions, plus que des services. Nous avons en effet besoin d’experts capables de déployer nos solutions chez nos clients, de les accompagner pour que nos produits répondent parfaitement à leurs besoins.

F.F. : C’est effectivement un enjeu essentiel, et je suis à cet égard assez optimiste. Au Luxembourg, on trouve un important écosystème d’entreprises actives dans l’IT. Cette émulation est attractive pour les talents, qu’il s’agisse de programmeurs, d’experts en cybersécurité, etc. Le Luxembourg est aujourd’hui sur la carte mondiale du numérique et cela ne peut que profiter à LuxTrust. J’ai pu visiter leurs locaux et j’ai constaté moi-même que l’entreprise était portée par des talents issus de toutes les régions du monde. Cela montre bien l’attractivité de LuxTrust.

Dans le futur, comment concilier l’exigence accrue de sécurité avec la volonté des utilisateurs de disposer d’une solution fluide, facile d’accès ?

F.A. : À l’avenir, il faudra pouvoir signer, s’authentifier, valider des contenus le plus simplement possible, comme on utilise un outil de messagerie aujourd’hui. Nous devons arriver à ceci sans avoir à faire de compromis sur la sécurité ou la confidentialité. Des nouvelles technologies peuvent permettre ces évolutions de l’expérience utilisateur, mais il faut qu’on s’assure qu’elles soient complètement sécurisées pour pouvoir les généraliser. Pour la majorité d’entre eux, l’essentiel est que la solution proposée soit facile à utiliser. Mais ils changent d’avis lorsqu’ils constatent une faille, que des données leur ont été dérobées... Notre premier rôle est justement que cela n’arrive pas.

F.F. : Au fondement de la création de LuxTrust, on trouve la volonté de protéger les usagers, leurs données et leur identité. C’était très intelligent d’investir là-dedans, car c’est un élément indispensable pour sécuriser l’espace numérique. Quand on voit le nombre d’attaques qui surviennent dans le monde actuel, il est essentiel qu’un acteur comme LuxTrust continue à faire de la sécurité son principal cheval de bataille. Le défi est de parvenir à offrir une protection à toute épreuve tout en ajoutant une convivialité dans l’utilisation qui permet de fidéliser les utilisateurs.

Si l’on porte le regard vers l’avant, où voyez-vous LuxTrust dans 15 ans??

F.A. : Dans le domaine de l’identité électronique, LuxTrust a un bel avenir. Au cours des prochaines années, nous allons vivre une explosion des transactions numériques. Beaucoup sont encore trop peu sécurisées et LuxTrust a donc une carte à jouer. Mais ça va même beaucoup plus loin aujourd’hui, par exemple, avec des capteurs de bruit et de température connectés, placés dans les usines et qui permettent de réguler l’ensemble des systèmes. Il faut être sûr que le flux de données qui est envoyé par ces capteurs n’ait pas été piraté, sinon des personnes peuvent être blessées. Ces systèmes vont se généraliser un peu partout. Or, vu les volumes et les intérêts financiers, ces transactions vont intéresser les pirates… et elles doivent donc aussi nous intéresser. Ce qui est certain, c’est que les défis sécuritaires et technologiques, que LuxTrust est en mesure de relever, ne manqueront pas.

F.F. : Je pense que, dans 15 ans, LuxTrust sera un acteur encore plus incontournable pour les solutions de signature électronique, pour les services de confiance. Je les vois évoluer en partenariat avec un autre acteur européen ou mondial, et être un leader sur ce marché des services de confiance. Ils ont le talent et le dynamisme pour y parvenir.

Depuis sa création en 2005, le parcours de LuxTrust a connu de nombreux événements et réalisations qui ont permis à la société de se positionner progressivement comme un leader européen dans les domaines de la sécurité et de la transformation digitale. Vous pouvez en savoir plus sur l’histoire de notre entreprise ici, ici ou là.

Source : LuxTrust S.A.