We’re available from 9 am to 6 pm on weekdays. Contact Us.
Les 5 équipements domestiques que les cybercriminels utilisent pour nous espionner chez nous

Check Point Software, l'un des principaux fournisseurs de solutions de cybersécurité dans le monde a publié une étude mettant en garde les gens contre les cinq équipements domestiques ciblés par les cybercriminels pour espionner les personnes chez elles. On estime qu'il y a plus de 22 milliards d'appareils reliés à une connexion internet domestique dans le monde et les recherches suggèrent que ce chiffre pourrait atteindre 38,6 milliards en 2025. Si l'hyperconnectivité offre d'innombrables avantages, elle augmente également le nombre de points d'attaque disponibles pour les pirates informatiques et les intrus invisibles.

Les appareils visés par les cybercriminels sont les suivants :

 

1. Les télévisions

La plupart des télévisions sur le marché aujourd'hui sont connectées à Internet, mais disposent également d'une caméra et d'un microphone afin que les utilisateurs puissent passer des appels vidéo via leur télévision. De nombreux modèles sont également dotés de commandes vocales permettant d'allumer une télévision sans toucher la télécommande. Il est important de se rappeler que ces appareils peuvent voir et entendre tout ce qui se passe dans une pièce donnée. Un objet qui semble innocent peut donc être utilisé comme point d'attaque par un intrus pour accéder à votre domicile. La meilleure façon d'éviter ces risques est de couvrir la caméra lorsqu'elle n'est pas utilisée ou de désactiver ou de restreindre les autorisations de ces applications.

 

2. Les ordinateurs

Les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables peuvent stocker une quantité infinie de données tant personnelles que professionnelles, et y accéder constitue une opportunité intéressante pour les cybercriminels. Tous deux possèdent un microphone et une caméra qui peuvent être utilisés par des tiers pour espionner ou être utilisés à des fins financières. Couvrir la caméra ou restreindre les autorisations du microphone sont des mesures de sécurité importantes à prendre pour protéger la vie privée. Il est également important d'installer des outils de sécurité complets qui analysent régulièrement l'état des logiciels, des applications et les documents afin de détecter toute activité malveillante sur l'ordinateur.

 

3. Les téléphones portables

Le seul appareil qui ne cesse de s’immiscer dans la vie privée des gens, c'est le téléphone portable. Avec le nombre de fonctions qu'un téléphone intègre, il sait constamment tout, de notre localisation à nos coordonnées bancaires personnelles. Il est important de ne télécharger que des applications provenant de sources reconnues et de vérifier les autorisations accordées à chacune d’entre elles. Des outils de sécurité tels que Harmony Mobile, une solution de défense contre les menaces mobiles, peuvent aider à protéger ces appareils contre les attaques mobiles complexes.

 

4. Les jouets pour enfants

Un grand nombre de jouets vendus aujourd'hui intègrent la technologie, comme les drones, les robots, les avions télécommandés et les consoles de jeux, et tous ont la possibilité de se connecter à Internet. Cependant, d'autres produits plus traditionnels tels que les peluches ou les poupées ont été remis au gout du jour et permettent dorénavant de télécharger une application mobile pour accéder à de nouvelles fonctions. Cela peut constituer un risque pour la vie privée des enfants. En fait, dans certains pays européens, certains jouets ont été interdits car ils ont espionné et extrait des données sensibles concernant des mineurs.

 

5. Les appareils ménagers

De nombreux appareils connectés ont la capacité de travailler pour nous lorsque nous ne sommes pas à la maison. En 2019, on a découvert qu'un célèbre robot de cuisine à succès vendu dans les supermarchés Lidl possédait un microphone intégré qui enregistrait les conversations des acheteurs, mais ce n'est pas le seul appareil ménager à être soupçonné de nous espionner.

« Compte tenu des restrictions actuelles en matière de verrouillage et du nombre de personnes travaillant à domicile, il n'est pas surprenant que les cybercriminels jettent leur dévolu sur les failles de sécurité potentielles de ces appareils domestiques pour espionner les utilisateurs et collecter un grand nombre d'informations sensibles. Apprendre à protéger ces appareils et connaître les risques sont de bonnes premières mesures à prendre pour éviter de devenir une victime des cybercriminels qui veulent profiter de vous de cette manière », a déclaré Kristof Lossie, manager Security Engineer team Belux chez Check Point.

 

Communiqué par Check Point?