We’re available from 9 am to 6 pm on weekdays. Contact Us.
Le Luxembourg et le Maroc signent une déclaration d'intention relative à une collaboration dans le domaine numérique

Le 25 janvier 2021, Marc Hansen, ministre délégué à la Digitalisation, et Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Économie verte et numérique du royaume du Maroc, ont signé, lors d'une réunion organisée par visioconférence, une déclaration d'intention par laquelle les deux gouvernements marquent leur volonté de collaborer plus étroitement dans le domaine numérique.

Après la mission économique du Luxembourg au Maroc en 2019, le ministère de la Digitalisation, le Centre des technologies de l'information de l'État (CTIE), et l'Agence de développement du digital du Maroc, chargée de la mise en œuvre de la stratégie marocaine en matière de développement du digital, ont poursuivi leurs échanges afin d'identifier des pistes de collaboration potentielles. En effet, les deux pays ont fait de la transformation numérique une priorité pour accompagner la modernisation de leur administration publique, de favoriser l'innovation et d'améliorer la qualité de vie des citoyens.

La déclaration d'intention entre le Luxembourg et le Maroc met en évidence la volonté des deux pays d'échanger leur expertise dans le développement de la digitalisation des services publics. Ainsi, des domaines tels que la confiance numérique, l'inclusion numérique et les infrastructures numériques seront des sujets à part entière de ladite coopération.

Ce partenariat ouvre également la voie à une collaboration dans le domaine de l'innovation et la modernisation des services publics numériques, notamment entre le GovTech Lab, du ministère de la Digitalisation/CTIE, et la Digital Factory de l'Agence marocaine de développement du digital.

Lors de son intervention, le ministre délégué Marc Hansen a relevé des sujets prioritaires d'intérêt mutuel dont l'interopérabilité, les formations au niveau de l'inclusion numérique et l'importance du développement des infrastructures numériques. Marc Hansen a également souligné que le Luxembourg mise sur une approche de collaboration. Dans ce sens, le partage d'expériences et d'expertises favorisent l'innovation et le progrès d'un pays. De plus, le ministre a précisé que "cette déclaration d'intention marque le début d'une collaboration mutualisée qui contribuera à une transition numérique bénéfique pour les deux pays".

 

Communiqué par le ministère de la Digitalisation