We’re available from 9 am to 6 pm on weekdays. Contact Us.
L'armée du Luxembourg participe à l'exercice "Locked Shields"

"Locked Shields" est l'exercice de cyberdéfense le plus important au monde, tant par la complexité des problèmes à résoudre que par le nombre de participants. Il permet aux différentes nations et leurs forces armées d'entraîner aussi bien la chaîne de commandement nationale que les experts informatiques à la défense du cyberespace. L'édition de cette année a eu lieu du 20 au 21 avril.

"Locked Shields" est l'exercice de cyberdéfense le plus important au monde, tant par la complexité des problèmes à résoudre que par le nombre de participants. Il permet aux différentes nations et leurs forces armées d'entraîner aussi bien la chaîne de commandement nationale que les experts informatiques à la défense du cyberespace. L'édition de cette année a eu lieu du 20 au 21 avril.


Cet exercice annuel, organisé depuis 2010 par le "NATO Cooperative Cyber Defence Centre of Excellence (CCDCOE)" situé à Tallinn en Estonie, permet aux experts en cybersécurité d'améliorer leurs compétences en matière de défense des systèmes informatiques nationaux et des infrastructures critiques face à des attaques en temps réel. L'accent est mis sur des scénarios réalistes, des technologies de pointe et la simulation de toute la complexité d'un incident cyber de grande envergure, y compris la prise de décision politique, les aspects juridiques et la communication. Il en résulte que cet exercice est le moyen idéal pour entraîner les capacités nationales en matière de cyberdéfense, tant au niveau technique que sur les plans procédural, légal et politique, selon une approche "whole-of-government".


"Locked Shields" est un exercice de type "Red Team vs. Blue Team". Alors que le Red Team consiste en des "attaquants" issus de diverses nations et organisations cyber, les Blue Team sont en principe des équipes nationales qui constituent, dans le cadre de l'exercice, des équipes de réaction rapide devant assister un pays fictif à gérer un incident cyber de grande envergure.


À l'instar de 2021, l'armée luxembourgeoise a initié la participation luxembourgeoise en partenariat avec la Belgique et les Pays-Bas, pour former une équipe "Benelux". Le "Blue Team" Benelux est composé de plus de 70 participants, dont 24 participants luxembourgeois issus de diverses administrations et organisations, dont SecurityMadeIn.LU, la fondation Restena, l'Éducation nationale, le Haut-Commissariat à la protection nationale, la police, la Direction de la défense et l'armée.


L'équipe Benelux a obtenu le 14e rang (sur 24 équipes).


L'organisation de cet exercice au niveau Benelux offre une parfaite opportunité à l'armée pour démontrer la volonté du Luxembourg de faire partie du peloton de tête des nations digitales et pour parfaire le savoir-faire des spécialistes cyber luxembourgeois.


Communiqué de presse du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg?