We’re available from 9 am to 6 pm on weekdays. Contact Us.
Lancement du GovTech Lab et de son premier challenge "Bye bye Robots!"

Le 26 novembre 2020, Marc Hansen, ministre délégué à la Digitalisation, a présenté le concept du nouveau GovTech Lab de l'État luxembourgeois et a lancé par la même occasion le premier challenge du Lab intitulé "Bye bye Robots!". Cette présentation s'est faite dans un format très particulier puisqu'il s'agissait de la première conférence de presse de l'État luxembourgeois organisée intégralement par visioconférence.

Marc Hansen l'avait annoncé lors du ICT Spring 2020: l'État luxembourgeois s'est doté d'un GovTech Lab mêlant les GovTech et l'innovation ouverte pour accélérer le développement et le perfectionnement des services publics numériques.

Fruit d'une collaboration entre le ministère de la Digitalisation et de son bras technologique, le Centre des technologies de l'information de l'État (CTIE), le GovTech Lab vise à encourager et soutenir une culture de l'innovation et de changement au sein de l'État afin de repenser les procédures existantes et les flux opérationnels et d'intégrer des principes tels que digital by default, design thinking (penser le design) ou service by design dans la conception de nouvelles solutions.

"Un des axes stratégiques du ministère touche au développement du eGovernment et le GovTech Lab fait partie intégrante des actions que nous mettons en place dans ce domaine", a déclaré Marc Hansen lors de la présentation. "Les maîtres-mots du Lab peuvent se résumer comme ceci: experiment, exchange, innovate", a-t-il ajouté.

Les GovTech sont perçues comme des facilitateurs dans les échanges entre les administrations publiques et les citoyens ou les entreprises et entre les administrations elles-mêmes. Ces éléments soulignent le fort potentiel des solutions GovTech pour l'économie, la transformation numérique et l'attractivité du pays. Par le biais de l'innovation ouverte, le GovTech Lab fait appel aux connaissances externes à l'État en introduisant des idées, des compétences ou des technologies innovantes provenant d'entreprises, de start-ups, d'indépendants, d'étudiants ou bien de chercheurs désireux de soutenir et de renforcer l'innovation au sein des services publics. Cette méthodologie est déjà largement présente dans le secteur privé. Avec le GovTech Lab, elle fait son entrée dans le secteur public luxembourgeois.

 

Les missions du GovTech Lab

Le GovTech Lab a trois missions pour répondre à l'objectif poursuivi par le ministère de la Digitalisation et le CTIE:

1. Accélérer l'innovation auprès de l'État à travers des appels à défis et des appels à solutions/challenges
Cette mission est double: il s'agit, d'une part, de développer, à travers des appels à défis une culture de l'innovation au sein des administrations. Par les appels à défis, une administration publique peut relever des soucis rencontrés qui pourraient être améliorés ou résolus à l'aide de solutions innovantes (digitales, technologiques ou conceptuelles). D'autre part, après l'identification d'un défi proposé par une ou plusieurs administrations, le ministère de la Digitalisation lance un appel à solutions avec le but de collaborer avec des acteurs externes tels que des start-ups, chercheurs, indépendants, entreprises, voire des étudiants, etc. afin de développer des solutions innovantes.

2. Créer une communauté Govtech par l'organisation d'évènements spécialisés
Le GovTech Lab vient compléter l'écosystème existant riche en acteurs qui développent et promeuvent des solutions innovantes. Il est voué à devenir la plateforme d'échange par excellence des besoins digitaux, des nouvelles technologies et des solutions innovantes au sein de l'État. À cet effet, des évènements transversaux ou spécialisés seront organisés aussi bien au niveau interne à l'État qu'avec les acteurs externes avec pour objectif de développer une communauté GovTech au Luxembourg.

3. Devenir le lieu de référence et de rencontre des agents de l'État qui s'intéressent aux GovTech
Après l'emménagement du CTIE dans ses nouveaux locaux au second semestre 2021, le GovTech Lab aura également un espace innovant dans ce nouveau bâtiment, qui visera à faciliter l'échange et stimuler la créativité entre les administrations et/ou les équipes du CTIE afin d'expérimenter et de tester des idées.

 

Le premier challenge du GovTech Lab: Bye bye Robots!

Le ministre délégué à la Digitalisation, Marc Hansen, a lancé officiellement le premier challenge du GovTech Lab: "Bye Bye Robots!".

Cet appel à solutions porte sur le développement d'une solution innovante pour la vérification du caractère humain lors de l'utilisation des procédures en ligne auprès de l'État luxembourgeois. Cette solution est vouée à remplacer le système actuel du CTIE pour vérifier qu'il s'agit bel et bien d'un être humain qui se connecte à des procédures en ligne auprès de l'État luxembourgeois et non pas de bots automatiques.

La nouvelle solution devra être simple et non contraignante pour l'utilisateur, innovante et répondre aux standards de sécurité exigés. Tous les détails concernant cet appel à solutions seront publiés le 27 novembre vers 11 heures sur le portail des marchés publics.

 

Communiqué par le ministère de la Digitalisation et le Centre des technologies de l'information de l'État (CTIE)