We’re available from 9 am to 6 pm on weekdays. Contact Us.
Google data center : un projet toujours en cours

Lors de la séance publique à la chambre des députés ce mercredi, le député CSV Laurent Mosar a interrogé le Ministre de l’Économie Franz Fayot à propos de l’avancement du Google data center. 

Le projet d’implantation d’un data center Google remonte à 2017. À ce moment, le géant américain avait accepté d’investir un milliard d’euros pour cette implantation sur un terrain de 33 hectares, dans la commune de Bissen. “Le projet s’inscrit en particulier dans notre stratégie d’innovation pour faire évoluer au Luxembourg une économie basée sur l’analyse et le traitement de données”, avait indiqué Franz Fayot lors d’une interview en 2020


Le projet s’est vu ralenti suite à des recours juridiques, notamment celui du Mouvement Écologique en 2019. Ce dernier dénonçait le manque de transparence quant aux informations légales et écologiques concernant l’installation du data center. Hier, le Ministre de l’Économie a affirmé que le tribunal administratif de deuxième instance avait rejeté ce recours le mois dernier. Il aura donc fallu trois ans afin de traiter tous les recours juridiques contre ce projet. 


Suite à ces clarifications juridiques, Franz Fayot reste dans l’attente d’un retour de Google pour connaître les prochaines étapes du projet. Dans le cas où le projet viendrait à être modifié, cela annulerait les démarches conclues jusqu’à maintenant. Néanmoins, si Google décide de renoncer au projet, l’État garde tout de même un droit de préemption sur l’acquisition du terrain en question au prix d’achat initial. 


Cependant, le Ministre tient à ce que le projet aboutisse et que, pour le moment, Google n’a pas remis en question le projet du data center. En 2020, Fayot avait annoncé qu’un “échec serait sans déprimant, [mais] si Google réussit, ce sera un signal fort, une manière de dire [qu’on] peut encore mener des projets d’envergure au Luxembourg”. 


Le projet, qui devait voir le jour en l’année prochaine, aura alors un retard qui ne peut être estimé pour le moment. 


(Crédit photo : bissen.lu)