We’re available from 9 am to 6 pm on weekdays. Contact Us.
Digital Economy and Society Index : le Luxembourg passe de la 10e à la 8e place en Europe

Le 12 novembre, la Commission européenne a publié la nouvelle version du Digital Economy and Society Index (DESI) – un rapport rédigé annuellement sur base d'informations récoltées auprès des États membres. Le Luxembourg progresse dans le classement et arrive en 8e position.

Le Luxembourg affiche notamment un score excellent en matière de connectivité, où il se positionne en 4e position. Ce positionnement est dû notamment à l'implémentation d'infrastructures 5G et de la continuation de la couverture en fibre optique. En même temps, la nouvelle stratégie ultra-haut débit présentée en octobre prévoit d'attaquer plus agressivement la problématique des ménages n'ayant pas d'accès à une connexion à ultra-haut débit, explique le gouvernement dans un communiqué.

En parallèle, le Luxembourg augmente la proportion de spécialistes TIC dans la population active, pour laquelle il se situe nettement au-dessus de la moyenne européenne. Le rapport DESI note d'ailleurs l'augmentation rapide de la proportion de spécialistes TIC du genre féminin.

20% des spécialistes des TIC sont des femmes, un chiffre faible mais en progression

En effet, le gouvernement a mis en œuvre de nombreuses initiatives pour pallier cette situation bancale, comme par exemple son soutien à l'organisation Women in Digital Economy (WIDE). Mais seulement 20% des spécialistes des TIC sont des femmes, soit un peu plus que la moyenne de l’UE (19%), avec toutefois une augmentation significative de cinq points de pourcentage depuis 2020.

"Nous sommes récompensés pour nos investissements. Mais nous ne nous arrêtons pas là: l'ambition de notre nouvelle stratégie ultra-haut débit est non seulement de continuer le déploiement de technologies de dernière génération, mais aussi d'offrir des infrastructures de qualité à travers les clivages socio-économiques et les endroits moins bien connectés", a commenté le Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel.

En ce qui concerne les services publics numériques, le Luxembourg obtient le score de 79,4 sur 100, ce qui le place bien au-dessus de la moyenne européenne qui se situe à 68,1. Le rapport souligne que le Luxembourg a fait de grands progrès dans ce domaine et relève, entre autres, son 3e rang pour ce qui est de la fourniture de services publics numériques aux entreprises, avec une note de 97 sur 100.

Finalement, le rapport DESI note également la haute proportion de futurs investissements dans le contexte de la facilité pour la reprise et la résilience qui sont prévus notamment pour des finalités de compétences numériques, de la digitalisation de l'administration publique, de la télémédecine ou aussi pour la communication ultra-sécurisée basée sur les technologies quantiques.

Le Digital Economy and Society Index est disponible ICI