We’re available from 9 am to 6 pm on weekdays. Contact Us.
"Data Management et Intelligence dans toutes les stratégies d’entreprise"

Rencontre avec Patrick Vautrin, Managing Director de OKTOPUS Consulting, pour évoquer la masse croissante de data et son management, avant la participation de sa société à la prochaine édition d'IT Days, le 28 septembre prochain.

Dans une ère digitale, les sociétés collectent les informations en masse … pour ne généralement pas les utiliser à bon escient ou en utilisant tout leur potentiel. S’agit-il selon vous d’un challenge technique ou d’un changement de culture ?

La transformation digitale, avec l’avènement du Cloud, la généralisation de l’internet Haut débit, l’adoption sans cesse croissante des réseaux sociaux, impacte fortement nos entreprises et leur écosystème.

Le digital est désormais partout et constitue non seulement un challenge mais une opportunité unique pour toutes organisations de faire évoluer ses infrastructures, d’optimiser ses systèmes d’informations, des procéder à une évolution de ses processus.

Les technologies permettant de prendre le virage culturel existent déjà et ne demandent qu’à être utilisées.

Toute transition nécessite une remise en cause technique, ceci n’est pas nouveau et les entreprises y sont habituées.

Cette transformation ne pourra être efficace que si elle s’accompagne d’un ensemble de pratiques, de méthodes, d’une vision commune à l’Entreprise dans sa globalité.

Etre capable de collecter toujours plus de données, toujours plus précises et hétérogènes est une très bonne chose mais savoir les organiser, les sécuriser, les diffuser, les gouverner est primordial.

Sans cette prise de conscience globale de l’Entreprise aucune initiative ne pourra être couronnée de succès.

Pour toutes les entreprise le challenge sera en premier lieu culturel.

 

A qui incombe ainsi la responsabilité de traiter les données et l’information ?

Les données supplémentaires que nous collectons aujourd’hui doivent être traitées par des équipes spécifiques, pluridisciplinaires et agiles (Data Scientist, Chief Data Officer, Data Miner …).

En charge de la transformation digitale, ces profiles spécifiques devront disposer d’une vision transversale de l’entreprise leur permettant d’établir des listes d’actions pour orienter les futures décisions stratégiques de l’entreprise.

Leur objectif est de produire, de rendre disponibles et exploitables des données ou des informations au plus proche du temps réel en monitorant et améliorant les performances (Machine Learning) avec une très forte valeur ajoutée (création de modèle prédictifs).

 

Peut-on parler alors d’un passage de l’information à l’Intelligence ?

Le monde de la Business Intelligence s’est toujours reposé sur le continuum :

données – information – connaissance

L’exploitation (intelligente ou non) des données disponibles dans l’entreprise ne doit avoir qu’un seul objectif, permettre la meilleure prise de décision possible pour l’organisation.

L’utilisation de systèmes intelligents dans le traitement de données de masse, permet un accès à de l’information nouvelle, plus complètes, dans un contexte plus précis, avec des délais de plus en plus courts. Toutefois, l’information restera toujours de l’information, fusse-t-elle qualifiée d’’information intelligente’.

Les systèmes d’aide à la décision existent depuis plusieurs décennies. Les technologies de bases ont, elles aussi, fait leur apparition dans le milieu des années 90. C’est l’apport de moyens et de capacités supplémentaires qui a permis ses dernières années de dessiner un nouvel espace d’exploitation sans contrainte de temps et de volume.

L’ère du digital permet d’entrer dans un nouveau monde de compétition avec des performances accrues et une efficacité optimale. La pression de l’innovation, la concurrence, l’augmentation exponentielle de la quantité de données rendent très complexe la prise de décision et l’assistance des systèmes intelligents sera à très court terme rendu indispensable.

Les décisions prises seront le résultat d’un processus ou l’intelligence sera omniprésente, que cette dernière soit artificielle ou non.

 

Quels sont dès lors vos conseils concernant le Data Management et la Data Intelligence ?

S’interroger aujourd’hui sur l’évolution des systèmes d’information et sur l’ensemble des données à traiter dans une entreprise n’est plus une question.

Aucune société ne peut s’affranchir d’une réflexion globale de la gestion de ses données.

Le Data Management et la Data Intelligence doivent être inclus dans toutes les stratégies d’entreprise aujourd’hui.

La transformation digitale n’est plus un choix, l’importance de la ‘donnée’ et de son traitement est une nécessité.

Cette mutation doit être accompagnée d’une gouvernance spécifique afin d’optimiser ses performances.

Notre meilleur conseil ? : « Bien construire et bien gouverner sa data fabric ».