We’re available from 9 am to 6 pm on weekdays. Contact Us.
CTG Luxembourg fête ses 25 ans d’existence et vise une croissance durable

Fondée en 1996, CTG Luxembourg PSF fête donc cette année ses 25 ans. Un parcours jalonné de succès, que l’entreprise doit à sa grande faculté d’adaptation aux évolutions du marché et des technologies, mais aussi à sa volonté de placer l’humain au centre de ses préoccupations. Toujours animée par l’esprit d’entreprendre, CTG Luxembourg PSF veut poursuivre sa croissance en développant plus encore sa conscience écologique et sociale.

Un quart de siècle d’existence, ce n’est pas rien. C’est encore plus vrai quand on parle d’une entreprise active dans l’IT. Depuis 1996, année de création de CTG Luxembourg, les technologies informatiques ont en effet connu une évolution fulgurante, qui s’est même accélérée au cours des dernières années. Pour continuer à offrir le meilleur service à une clientèle croissante, CTG Luxembourg a donc dû faire preuve d’une grande capacité d’adaptation.

Caroline Simon (photo), Managing Director de la société, a été un témoin privilégié de cette évolution, elle qui a réalisé l’ensemble de sa carrière chez CTG Luxembourg, d’abord dans les RH, avant d’en devenir la directrice. « Tout au long de ces années, nous avons eu cette volonté de nous améliorer quotidiennement, et de nous réinventer si la situation l’imposait, explique-t-elle. Le but a toujours été de conserver une croissance forte, sans perdre de vue nos deux valeurs cardinales : le bien-être de nos collaborateurs et la fiabilité de nos services, gage de confiance pour nos clients. »

Une consolidation progressive de l’offre

Plaçant l’humain au centre de ses préoccupations, CTG Luxembourg a fait de cette approche une force, relevant chaque défi présenté par l’évolution technologique. « CTG Luxembourg a véritablement commencé à prendre en charge des projets d’envergure en 2000. À cette époque, nous avons notamment été parmi les premières sociétés de la Place à accompagner nos clients dans leur transition vers l’e-banking, se souvient Caroline Simon. En 2004, une autre étape importante a été franchie avec l’obtention de l’agrément faisant de CTG Luxembourg une PSF de support. La création en 2005 de la société CTG IT Solutions, dédiée aux institutions européennes, est venue renforcer notre présence sur le marché. Enfin, la création du service desk en 2009 et de nos autres delivery centers a permis de consolider notre offre de services ».

Aujourd’hui, CTG Luxembourg PSF compte plus de 350 collaborateurs. La société est parvenue à assurer cette croissance en mettant en place un accompagnement rapproché en matière de RH : competence developers, flexibilité des packages, formations constantes, etc. Cette qualité de la gestion des ressources humaines a contribué au succès de CTG Luxembourg, qui passe aussi par le bien-être de ses collaborateurs. Classée 9 années d’affilée parmi les « Great Place to Work » et toujours certifiée aujourd’hui, CTG Luxembourg semble avoir trouvé l’équation permettant de répondre parfaitement aux besoins de ses salariés ainsi qu’à ceux de ses clients.

Accélérateur de transformation digitale

Si la société peut se réjouir de son parcours, elle devra continuer à se renouveler au cours des prochaines années, pour pouvoir offrir le meilleur conseil à ses clients, confrontés à la nécessité d’opérer une profonde transformation digitale. « Pour accélérer cette transformation, nous souhaitons nous concentrer sur des solutions clés : la méthode Agile, le DevOps, et les technologies comme le cloud, la cybersecurité, l’intelligent automation ou encore l’automated testing, détaille Caroline Simon. Notre mission est de conseiller nos clients de la meilleure façon possible par rapport à ces technologies, en fonction de leurs besoins. Il y a par exemple un débat aujourd’hui autour du cloud : faut-il opter pour du 100 % public, du 100 % privé ou de l’hybride ? Bien que nous penchions généralement pour le cloud public, nous proposons les deux services et adaptons notre offre si une solution privée ou hybride paraît la plus adéquate. »

En continuant à investir dans ces technologies, l’ambition future de CTG Luxembourg est toujours la même : poursuivre sa croissance. Mais la société veut aussi que cet esprit d’entreprise soit de plus en plus fortement accompagné d’une réelle conscience écologique et sociale. « Nous bénéficions de différents labels RSE depuis plusieurs années déjà, mais nous voulons développer de plus en plus de choses à ce niveau. Cela prend un peu de temps et nous sommes convaincus que cette évolution est indispensable. Elle colle de plus parfaitement à notre ADN, celui d’une société tournée vers un avenir plus durable, et attentive au bien-être de chacun », conclut Caroline Simon.

L’ambition de devenir un acteur majeur en Europe

Rénald Wauthier (photo droite) a véritablement porté le développement de CTG Luxembourg, dont il fut le tout premier employé avant d’en devenir Managing Director, puis Senior Vice President Europe du groupe. « À titre personnel, je suis particulièrement fier que la société soit devenue l’une des plus importantes du pays dans ce secteur, explique-t-il. Cela n’a pas été évident car tout a évolué très rapidement. C’est surtout la réduction du ‘time to market’ qui m’a frappée au cours des dernières années : il faut être toujours plus rapide et produire à moindre coût. Au niveau technologique, l’arrivée d’Internet a évidemment été une révolution. A mon sens, la blockchain en sera une autre. » Présidant à présent à la destinée du groupe en Europe, Rénald Wauthier veut en faire un ténor sur le continent. « Nous voulons continuer à grandir en Angleterre, mais aussi investir les marchés allemand, italien ou espagnol. Cela se fera en partie par des acquisitions dans ces pays. Notre défi sera de maintenir la fiabilité de nos services, qui est une vraie marque de fabrique. Quand on choisit CTG, on sait que la réussite du projet sera au rendez-vous. Or, c’est particulièrement important quand on sait que 50 % des projets IT échouent avant terme… »