We’re available from 9 am to 6 pm on weekdays. Contact Us.
10 conseils pour choisir votre sécurité réseau dans le cloud

La sécurité dans le cloud est devenue une partie intégrante du paysage informatique. Bien que le cloud ait fait de grands progrès, 75% des organisations restent préoccupées par la sécurisation de celui-ci, selon une étude récente de Check Point. Toutefois, le déploiement correct de cette solution est souvent le tremplin vers une adoption plus rapide d'autres services dans le cloud.

Article de Zahier Madhar, Ingénieur en Sécurité chez Check Point

Au cœur de la sécurité dans le cloud se trouve un équilibre délicat entre la responsabilité des fournisseurs cloud et celle des utilisateurs finaux. Alors que les fournisseurs se focalisent essentiellement sur la sécurisation de l'infrastructure, les utilisateurs, eux, se préoccupent de la protection des données, des applications et des outils sur ladite infrastructure. Il incombe aux fournisseurs d'offrir les bons outils et services afin que les utilisateurs finaux puissent remplir leur rôle de protecteur. Cependant, ces fournisseurs ne sont très souvent pas des experts en cybersécurité et les outils qu'ils fournissent doivent être complétés par des solutions de sécurité plus performantes.

Une plate-forme de sécurité dans le cloud typique (voir illustration) se compose généralement d'une couche de détection et d'une couche de prévention. Dans la couche de prévention, une distinction supplémentaire est faite entre les fonctions de prévention plus avancées, telles que la sécurité des applications et la protection des charges de travail, et les fonctions dites fondamentales, telles que la gestion de la posture de la sécurité et la sécurité du réseau. En bref, la sécurité des réseaux est la base de toute sécurité dans le cloud. Elle comprend des solutions telles que le pare-feu, l'IPS et le contrôle des applications. Par le biais de ports de sécurité virtuels, elle constitue l'épine dorsale de la prévention des menaces, du contrôle du trafic et de la micro-segmentation.


Voici donc 10 conseils à suivre lorsque vous envisagez une sécurité réseau dans le cloud :

1) Regardez au-delà de la détection

Le paysage a tellement évolué que la seule détection des menaces ne suffit pas à sécuriser votre cloud. Optez pour une prévention en temps réel et par couches. Idéalement, la solution devrait inclure des fonctions de sécurité telles que l'inspection granulaire, l'intelligence avancée des menaces et le sandboxing.

2) Centralisez votre sécurité

Le système que vous choisissez doit être capable de fonctionner dans les environnements multi-cloud et hybrides les plus complexes. Réunissez votre sécurité dans une seule interface (parfois appelée "single pane-of-glass"), avec un flux d'informations et un centre de gestion et de contrôle uniques.

3) Envisagez des fonctionnalités modernes

Les nouvelles générations de pare-feu vont souvent bien plus loin que leurs prédécesseurs et offrent des fonctionnalités modernes telles que le contrôle granulaire du trafic, l'analyse poussée, le filtrage basé sur les adresses URL et la surveillance des applications.

4) Favorisez l’automatisation

Avec la méthode DevOps, le développement et la mise à l'échelle se font très rapidement. Optez pour une option qui prend en charge l'automatisation grâce à des fonctions où l'intervention humaine n'est pas nécessaire, comme la gestion automatisée des passerelles de sécurité, l'intégration aux processus CI/CD et la remédiation programmée. 

5) Privilégiez la facilité d'utilisation

La solution doit fonctionner de manière transparente avec la configuration de l'entreprise et prendre en charge les implémentations d'Infrastructure as Code. La sécurité choisie doit être parfaitement intégrée au fournisseur cloud. Gérez le moins possible les points d'extrémité séparément et harmonisez toutes les activités.

6) Rendez les données exploitables rapidement

Tous les tableaux de bord, registres et rapports doivent être visibles en temps réel. Donnez par exemple des noms clairs à vos rapports au lieu d'adresses IP compliquées. Cela facilitera également l'analyse forensique en cas de faille de sécurité.

7) Activez l'accès à distance

Lors de la connexion à l’environnement cloud, utilisez un cryptage des données en transition, un scan des terminaux, ainsi qu’une authentification multifactorielle forte. Choisissez une sécurité qui vous permet de réorganiser l'accès à distance pour vous adapter rapidement à de nouvelles situations.

8) Choisissez une gestion complète de votre sécurité

Le système de sécurité doit être capable de collecter et d'interpréter les informations provenant de l'environnement cloud dans son ensemble (réseaux publics, privés et sur site) afin que la politique de sécurité puisse être globale et cohérente. Tout changement dans le réseau ou dans une configuration doit également être reflété dans la politique de sécurité.

9) Vérifiez la fiabilité de votre partenaire en sécurité

Vérifiez si votre partenaire en sécurité a une réputation fiable. Obtient-il de bons résultats auprès des analystes et des sources indépendantes? Le vendeur peut-il respecter les accords de niveau de service de votre entreprise? Le logiciel est-il mature et y a-t-il des vulnérabilités avérées? Choisissez un partenaire qui optimise l'informatique, minimise les coûts et maximise la sécurité.

10) Calculez le coût total de possession

Le coût total de possession dépend d'un certain nombre de facteurs qui doivent être calculés séparément : la flexibilité du modèle de licence, l'intégration aux systèmes informatiques existants, les heures de travail nécessaires pour assurer le bon fonctionnement, les accords de niveau de service, etc.

Les organisations choisissent le cloud dans un contexte où les cyberattaques et les menaces deviennent plus complexes et dévastatrices. En même temps, les entreprises veulent plus de contrôle sur leurs données, connecter leur cloud en toute sécurité au réseau sur site et se conformer aux obligations réglementaires. En choisissant une sécurité réseau performante, les organisations peuvent bénéficier d'une protection élevée et faire le premier pas sur le fameux tremplin vers d'autres services cloud.